Menu

Comment et pourquoi créer sa chaîne YouTube ?

CHIANGMAI, THAILAND -FEBRUARY 7, 2017:LG Nexus 5 open YouTube app on the screen lying on desk with headphones. YouTube is the popular online video-sharing website.

Depuis sa création en 2005 (eh oui, déjà !), et malgré des concurrents de plus en plus nombreux, YouTube reste indétrônable : en France, la plateforme compte 30,5 millions d’utilisateurs réguliers, soit la moitié de la population ! Alors oui, c’est bien beau ce genre de statistiques, mais dans la pratique… qu’est-ce qu’on en fait ? 

Car vous n’avez pas atterri là par hasard. Vous cherchez sûrement à comprendre les rouages de YouTube pour mieux exploiter son potentiel : seriez-vous tenté par cette grande aventure numérique qu’est la création de votre propre chaîne ? Partager sa passion et ses créations en vidéo n’est pas chose aisée, mais nous sommes heureusement là pour vous transmettre nos expériences et vous apprendre les choses à faire et à ne pas faire pour se lancer dans le “YouTube Game”, comme on le surnomme. 

Pourquoi créer sa chaîne YouTube ?

Si les raisons sont nombreuses : envie d’exprimer votre avis, de transmettre vos connaissances, de faire rire la galerie… le choix de passer par YouTube pour diffuser tout ça ne se fait pas à la légère. 

  1. Le référencement

Un peu comme sur TikTok, le buzz peut se faire très rapidement sur YouTube. L’avantage est que l’algorithme de référencement des vidéos est très bien rôdé, et permet de donner rapidement et facilement beaucoup de visibilité à des petites chaînes grâce au système de “suggestions“. Comme toute filiale de Google qui se respecte, c’est également un moteur de recherches qui se base essentiellement sur des mots-clés, il est donc facile de creuser son petit trou grâce à une méthode réfléchie pour choisir ses mots-clés

2. La communauté

On pourrait penser que le grand nombre de chaînes qui existent à l’heure actuelle sur YouTube rendent le secteur ultra concurrentiel avec une très grande difficulté à se démarquer des autres. Détrompez-vous, ce n’est pas si négatif que ça ! Car c’est là qu’arrive le miracle de la collaboration. En travaillant avec d’autres chaînes, on augmente forcément la portée de notre diffusion et on peut conquérir les abonnés des voisins. Le tout est de bien définir sa stratégie : une collab’ avec un YouTubeur qui parle exactement du même sujet que vous, ou alors à l’opposé ? Une vidéo postée sur sa chaîne à lui ou sur votre chaîne à vous ? Un partenariat régulier ou simplement pour une occasion spéciale ?

3. La monétisation 

Même si ce mot fait rêver tous les créateurs qui souhaitent vivre de leurs production, attention de ne pas brûler les étapes trop vites ! La monétisation est un avantage qui n’est accessible que lorsque l’on commence à avoir un peu de notoriété. Car YouTube a bien compris qu’il était devenu trop facile de vivre de la publicité sur sa plateforme, et a décidé d’imposer des règles : il faut dorénavant un nombre minimum d’abonnés et de vidéos avant de pouvoir activer l’option sacrée “Monétiser”. Et si ça vous intéresse de comprendre comment bien monétiser ses vidéos YouTube, vous pouvez lire la fin de notre précédent article. 

Comment créer sa chaîne YouTube ?

Découvrons maintenant comment cela se passe concrètement. Pour proposer une chaîne YouTube de qualité, qui a des chances de ressortir du tas, il y a des étapes impératives à respecter. 

  1. Le matériel

Trop souvent sous-estimé, et pourtant capital ! Sans une caméra décente et un micro qui ne grésille pas trop, n’espérez pas qu’on vous prenne au sérieux. Le temps des débuts de YouTube est hélas révolu et il n’est plus si simple de compter seulement sur son contenu pour être écouté. La forme est toute aussi importante (sinon on ne prendrait même pas la peine de mettre en page cet article, mais du coup, vous n’aurez plus envie de le lire). 

  • On priorise : les appareils photos hybrides ou semi-pro, avec un micro à côté (pas directement intégré) 
  • On oublie : les webcam et les micro-casques ! 

2. Le concept

C’est comme si on écrivait le scénario d’un film : une chaîne YouTube a besoin d’une trame principale, de son ou de ses personnages, de son ou ses décors. Imaginez votre univers, des éléments récurrents qui feront votre marque de fabrique, un code vestimentaire, une ambiance lumineuse particulière qui peut varier en fonction du sujet que vous traitez… Les possibilités sont aussi infinies que chaque YouTubeur est unique et a sa propre histoire ! 

  • On priorise : les formats “type”, comme des best-of, des numéros qui reviennent tous les mois, des petits personnages imaginaires qui peuvent appuyer un propos ou ajouter une pointe d’humour
  • On oublie : quelque chose de trop perché ou invraisemblable, si le ridicule ne tue pas, il peut cependant générer un bad buzz

3. La cohérence visuelle

Cela rejoint directement la qualité du matériel, sauf que là c’est immatériel (hein ?). Sur Internet et sur n’importe quel réseau social en général, l’image de marque est primordiale. Il faut définir une charte graphique et s’y tenir : une belle photo de profil et une belle bannière sur la chaîne, les mêmes typographies et les mêmes couleurs, autant que possible, à chaque vidéo. Cela donnera tout de suite un aspect professionnel, quelqu’un qui sait bien présenter donne plus vite l’impression qu’il sait de quoi il parle. Mais, vous allez me dire, comment avoir le temps de faire tout ça proprement ? C’est là qu’il peut être intéressant de passer par une agence audiovisuelle qui saura vous aiguiller, travailler avec vous et assurer votre communication pour que vous vous focalisiez sur l’essentiel. 

  • On priorise : les miniatures de vidéo personnalisées, le montage vidéo par un tiers 
  • On oublie : changer trop souvent sa charte graphique, les nouvelles idées sont bonnes à prendre mais doivent aussi s’adapter à ce qui est déjà en place et fonctionne bien
Call Now ButtonAppeler